6000D, Samedi 28 Juillet à La Plagne (73).
Course mythique et première en son genre à l'époque, la 6000D reste un défi pour la plupart des Traileurs. Ce n'est pas rien que de monter des pommiers au Glacier!

Défi individuel, accessible à tous.
Un dénivelé positif de 3500m pour un parcours total de 65km. Un tracé qui emmène les coureurs du village d'Aime la Plagne en vallée, au sommet du Glacier de Bellecôte à 3047m d'altitude avec un passage dans les stations d'altitude de la Grande Plagne pour redescendre ensuite à travers la forêt à Montchavin et finir le long de l'Isère. Un parcours balisé de haute volée, 95% sur chemins et sentiers.

Commentaire de Estelle sur cette course à laquelle elle participait avec Frédéric CHAUVET  qui s’est classé 354° sur 1292 arrivants :
« Bon ben laissons aux géants la course des géants  comme mon champion de Fred qui boucle les 65 km et 3500 m de dénivelé de la 6000D en 9h51 min 39s. Quant à moi, je n’ai pas bouclé le parcours, arrêtée par la deuxième barrière horaire à Plagne Bellecôte alors qu’il ne restait que de de la descente, ce que je préfère. Mais bon, voyons le positif: j’ai travaillé mon point faible, la grimpette Petite consolation quand même je suis montée au glacier (3070m) le graal comme ils disent  et quel graal! pile sous l’orage, le vent, les éclairs, le tonnerre, le brouillard et la grêle! La douche froide de récupération avant l’heure Déçue de ne pas avoir vu les pommiers mais contente d’avoir fait 47 km et 3200 m de dénivelé pour la première fois. Je pense que la marche était un peu haute pour mes petites jambes. Ma place parmi les géants attendra ... »38052299_405067786683040_6471923645240311808_n

Gabizos sky Race, Samedi 28 Juillet à Arrens Marsous (65).
Déplacement dans les Hautes Pyrénées pour Joël GEAY afin de participer à cette épreuve organisée par les Esclops d’Azun qui ont accueilli le Championnat de France de course en montagne au mois de juin dernier.

Sur le papier une course de 31 Km avec 2400m de dénivelé positif, mais en réalité 32,7 Km et 2660 m de D+…
Un parcours tracé au départ de Arrens avec un passage au sommet du pic Sanctus à 2482m, descente sur Gourette et retour en passant près du col du Soulor.
Des paysages magnifiques quand la météo le veut bien, ce qui n’était malheureusement pas le cas en ce jour où les nuages ont prédominés.
Joël s’est classé 264° sur 450 arrivants en 6h07’55’’.

GABIZOS-20180728-084651-2